Prix Liliane BETTENCOURT 2016

 

DIALOGUES
RÉCOMPENSE LA COLLABORATION ENTRE UN ARTISAN D'ART ET UN CRÉATEUR

LAURÉAT 2016
PIERRE-ALAIN PAROT, VITRAILLISTE ET VÉRONIQUE ELLENA, ARTISTE PLASTICIENNE POUR LE « VITRAIL AUX 100 VISAGES » DE LA CATHÉDRALE DE STRASBOURG (2015)

« Le vitrail aux 100 visages », œuvre monumentale située dans la chapelle Sainte-Catherine de la Cathédrale de Strasbourg, résulte de la collaboration d’un des plus grands maîtres vitraillistes au monde, Pierre-Alain Parot, et de la photographe Véronique Ellena (Prix de Rome 2007).

Parfaite synthèse de l'innovation et de la tradition, ce vitrail est fait d'un assemblage de deux « couches » : l'une en vitrail traditionnel, composé de verres de couleur soufflés à la bouche et travaillés par gravure, émaillage, grisaille avant d'être montés en plomb, et l'autre en verre imprimé grâce à une technique inédite d'impression numérique durable. Il est composé de huit panneaux, sur deux baies de près de 8 mètres de haut.

La collaboration avec l’artiste a poussé l’artisan d’art à aller au-delà des limites habituelles de son savoir-faire, pour mettre au point ensemble une technique inédite. Pour Pierre-Alain Parot, la technique d’impression numérique des couleurs traditionnelles du vitrail ouvre un champ de perspectives pour des réalisations futures de murs de lumière par exemple ou de restitutions d’œuvres disparues ; pour Véronique Ellena, cette expérience lui a ouvert une infinité de possibilités artistiques où, grâce à cette collaboration avec l’artisan, le verre, le vitrail et l’émail auront une place importante. « Il a fallu transformer les impressions numériques des photographies en un vitrail. A chaque étape nous avons avancé ensemble, chacun offrant à l’autre ses compétences, qu’elles soient techniques ou artistiques, pour permettre au projet d’aboutir ».

« Ce prix va nous permettre de concrétiser un rêve… » expliquent Véronique Ellena et Pierre-Alain Parot. « En favorisant l’expérimentation, l'échange de savoir et d’idées, et en donnant une réelle dynamique à notre atelier, c’est une fenêtre ouverte vers de nouveaux horizons ».

 

Pour l'intelligence de la main

DOSSIER DE PRESSE